Retirada : l'exil des républicains espagnols

L'histoire de l'exode de ces milliers de réfugiés civils espagnols à l'issue de la guerre civile de 1936-1939.

Présentation

La fin de la guerre civile espagnole a précipité sur les routes de l'exil des centaines de milliers de civils et de militaires. À partir de 1939, plus de 450 000 républicains franchissent la frontière franco-espagnole suite à la chute de la Seconde République et à la victoire du général Franco. C'est pour ces familles la Retirada, la « retraite », l'exode.

Le Tarn-et-Garonne fut une terre d'accueil pour un fort contingent d'immigrants civils mais aussi des miliciens, et ce, même après leur internement au camps de Septfonds. Cette exposition met l'accent sur le sort des réfugiés civils espagnols et retrace ainsi un épisode majeur de l'histoire du XXe siècle en Tarn-et-Garonne.

Retirada, l'exil des républicains espagnols en Tarn-et-Garonne

Composition

  • Retirada : l'exil des républicains espagnols en Tarn-et-Garonne
  • España en el corazón : chronologie de la guerre d'Espagne
  • Le déroulement de la guerre d'Espagne
  • Les chemins de l'exil
  • L'arrivée dans les camps
  • L'internement en Tarn-et-Garonne : le camp de Septfonds
  • Les réfugiés civils : l'hébergement
  • L'aide aux réfugiés civils
  • Les réfugiés civils : la solidarité
  • Manuel Azaña : l'écrivain et l'homme politique
  • L'exil de Manuel Azaña
  • Engagement, les Espagnols dans la Résistance
  • L'exil et l'intégration

Descriptif technique

  • 13 panneaux à poser
  • 200 x 80 cm
  • livré avec supports

Produits associés

  • Catalogue d'exposition

Réalisation

Archives départementales de Tarn-et-Garonne.
2009.

Partager